Make your own free website on Tripod.com
Sur la route du lapin
Les étudiants hôteliers du lycée Friant sont partis en raid à Château-Châlon

Retour
 

Sur la route du lapinQue faut-il donc organiser pour que les étudiants du lycée Hyacinthe Friant, plus habitués au tailleur ou au costume cravate, se promènent sur les chemins juras-siens en chaussures de marche ? Un raid...

C'est ainsi que plusieurs dizaines d'élèves des classes de TS2 HR sont partis sous la pluie en direc-tion de Château-Châlon. "L'objectif était que les jeunes se rencon-trent et que l'on puisse synthétiser les deux classes de TS2 HR C'est le sens de l'effort.", explique Mme Chopard, une de leurs professeurs. Des équipes de huit personnes sont alors formées.

Une fois arrivés dans la cité du vin jaune, les étudiants sont regrou-pés dans la salle communale pour un challenge d'environ deux heures. Là, on leur donne à tradui-re un texte anglais d'une dizaine de lignes et quatorze questions portant principalement sur le vil-lage : "Quelle est la nature du sol qui génère le bon vin de Château--Châlon ?", "Trouver cinq citations et leurs dates gravées sur les lin-teaux de portes du village", "Re-constituer l'anecdote concernant le vin jaune offert par l'abbesse Françoise-Elisabeth de Watteville", " Quel romancier contemporain a vécu à Château-Châlon ?", …

Chaque réponse juste permettait de décompter une partie du temps réalisé durant le raid. L'équipe ayant réalisé le meilleur temps remporte alors la victoire.

Un lot original

Et cette équipe victorieuse était composée de Sacha Bogosalgevich, Delphine Grandperrin, Nicolas Le Bars, Vincent Cultrut, Milica Popovic, Cédric Savoye, Charlotte Chevalier et Stéphane Monnot. Quelle ne fut pas leur surprise en recevant leur lot! Dans une grande cage trônait un énorme lapin noir vivant qui, le matin, grignotait encore à Grozon.

Gérald Cantaux

 Article paru dans "Voix du Jura",
7 octobre 1999